ça me file le bourdon...

J'ai reçu la visite de l'ergo de la MDPH du coin. Il était étonné que je n'ai pas de "dispositifs pro-handicapé" genre adaptateur de siège de toilette, "guide-doigts" pour le clavier de mon ordi, track ball ou verre à bec...

Il doit penser que ces trucs, c'est le St Graal. Peanuts. Rien de révolutionnaire.

Peut-être, sûrement, que ça aide des gens... Des "outils" qui simplifie la vie, qui disait. Qui la simplifie tellement qu'on régresse.

Les adaptateurs pour manger et boire sans en foutre partout, ça donne l'impression de jouer avec une dînette. Le verre à bec, comme celui du bébé qui apprend, qui est sale, qui est pas doué.... un humain pas fini.

C'est le début de la perte de la dignité: l'infantilisation.

En plus, le design "ex-URSS" des années 80... C'est un clin d'oeil à Tchernobyl?!

Les malades sont des citoyens de second zone. Le Beau leur importe peu.

Tu es un designer raté? Dessine pour l'Industrie para-médicale! Pas besoin de talent et tu vas te gaver!

Comme si on disait: "Bon, toi t'es trop nul en Cuisine, tu vas t'occuper de la pâtée pour le chien. Et tu diras que t'es diététicien, comme ça, on pourra le vendre la peau des c***, heu pardon, à prix d'or!"

Juste parce que c'est "para-médical", les mecs (industriels, revendeurs, ect...) gonflent la note. Au point que les trucs vraiment importants, les essentiels comme un bon fauteuil roulant, mécanique, tout simple mais maniable (pas comme les daubes standard de la sécu, tanks familiaux où on peut s'assoir à 3, facile), ça vient d'Allemagne, c'est 3000 euros siouplé, et la banque, elle parle pas à toi!

PARCE QUE LES BANQUES NE FONT PAS DE CREDITS AUX MALADES!

Donc, tu te démerdes pour avoir ton fauteuil. Tu fais la manche, une tombola, tu raquettes ta famille (si t'en a une) ou tu rampes. M'en fous.

Ah oui, temps qu'on parle de "la vie rêvée des Handicapés", j'ai un aveu à formuler: on est rentiers! L'Etat nous verse 776 euros et des poussières par mois (dégressif si on travaille). En 2010, en France, l'INSEE a défini le seuil de pauvreté à 803 euros... On y est presque!