07 août 2013

Docteur House.

Fût un temps, je le trouvais mortellement sexy. Les fonctions cognitives d'un homme passent en tête de lice des critères de séduction chez moi. Sauf cas de dieux grecs, genre Alexander Skarsgard ou Clément Poitrenaud, qui ne sont parmi nous, simples mortels, que pour nous faire sentir notre insignifiance. Donc, j'adorais le dr House. Son humour acerbe, sa misanthropie, son je-m'en-foutisme général... Jusqu'au jour où je me suis souvenu qu'un enfoiré sans coeur appartenant au corps médical, ça existait pour vrai, j'en avais rencontré... [Lire la suite]
Posté par Essieu DeVelours à 20:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,